Nos conseils pour gérer le passage du lit bébé au lit enfant

237
Partager :

Passer du berceau au lit enfant peut sembler anodin pour les parents, mais c’est une étape très importante dans la vie du petit. S’agissant d’un grand pas vers son autonomie, cette démarche requiert donc une longue préparation, et doit se faire de manière progressive.

A quel moment faut-il penser à changer de lit ?

Dès que votre bébé commence à manifester les signes suivants, vous devrez vous demander comment choisir un bon matelas, car il est temps pour lui de passer dans un lit enfant :

A lire aussi : Comment puis-je obtenir mes règles lorsqu'une grossesse est refusée ?

  • Il n’est plus à l’aise dans ses mouvements. Il a du mal à étendre ses bras et ses jambes dans son lit de bébé.
  • Il jette ses peluches et ses oreillers par terre, pour se faire assez de place dans son berceau.
  • Il veut toujours sortir de sa gigoteuse.
  • Il sort de son lit, constamment, pour aller vous rejoindre dans le salon ou dans votre chambre.

Il n’y a pas vraiment d’âge idéal pour changer le lit de votre bébé. Il vous appartient d’observer les changements de comportement dont il fait preuve, pour décider de lui offrir un couchage plus adapté à sa taille. D’une manière générale, les premiers signes se remarquent entre 18 et 24 mois.

Procédez en douceur

L’enfant a besoin de temps pour s’adapter à toute nouvelle situation. Oui, vous allez faire le bon choix de matelas et lui offrir le couchage idéal, mais cela ne suffira pas pour l’aider dans sa démarche de changement de lit. Il faut en effet que la transition se fasse de façon progressive et sans précipitations. S’il avait l’habitude de dormir dans votre chambre, commencez par l’installer dans la sienne, mais toujours dans son berceau. Après quelques jours, lorsque vous constatez que son nouvel espace ne le dérange pas, remplacez le berceau par un lit enfant.

Lire également : Naturopathie pour les bébés : ce qu’il y a à savoir pour en profiter

Évidemment, vous prendrez le temps de lui parler du changement en question, avec des termes qu’il comprend. L’astuce est de le rassurer en permanence par rapport à son confort et sa sécurité. Faites de même en ce qui concerne son linge de lit.

Expliquez-lui que ce sera bientôt fini avec la gigoteuse, qu’il aura un lit rien qu’à lui, son propre drap-housse, et qu’il dormira dorénavant sous une couette, comme un grand.

Trouvez-lui une literie adaptée

Pour qu’il soit plus facile pour votre enfant de s’adapter à son nouvel environnement, pensez à lui procurer une literie qui correspond à ses besoins. D’abord, il faut que son matelas lui offre un soutien ferme, pour assurer un bon maintien de sa colonne vertébrale.

Veillez également à ce que la densité et l’épaisseur de ce matelas soient conformes au poids et aux mensurations de l’enfant.

Pour ce qui est des dimensions du lit, optez pour un 70 X 140 cm si l’ancien était de 60 X 120 cm. Si vous misez tout de suite sur un 90 X 190 cm, le couchage sera trop grand pour l’enfant qu’il risque de ressentir le vide autour de lui. Le fait d’avoir un lit trop grand lui donnera en effet l’impression d’être seul et isolé. Par contre, un lit plus petit et donc plus cosy lui apportera plus de réconfort, de chaleur et de convivialité.

Ne faites surtout pas marche arrière

Même si les débuts sont compliqués, ne pensez en aucun cas à faire marche arrière. En effet, si vous agissez de la sorte, votre enfant va déduire que le changement était une erreur et qu’il n’y a finalement aucune raison pour qu’il change de lit.

Ce qu’il faut faire plutôt, c’est d’installer une routine qui pourrait le rassurer si ses premières nuits sont difficiles. Lisez-lui une histoire avant qu’il se couche, disposez une jolie petite veilleuse à son chevet, répétez toujours que vous êtes juste à côté et qu’il pourra vous appeler au moindre besoin… Bref, ne le laissez jamais avoir l’impression d’être délaissé dans son nouvel environnement.

Passer du lit bébé au lit enfant ne devrait pas être compliqué. Il suffit d’y aller étape par étape pour ne pas brusquer votre petit.

Partager :