Faire un stock de couches bébé en avance : bonne ou mauvaise idée ?

186
Partager :

Quand on attend un enfant ou qu’on s’occupe d’un petit, on se demande souvent s’il vaut mieux ou non se procurer des couches en grande quantité. Est-ce judicieux de prévoir les besoins de son bébé et de profiter des offres ? Ou est-ce un piège de se retrouver avec des couches qui ne conviennent pas ou qui ne servent plus ? Dans cette revue, découvrez les points positifs et négatifs de faire un stock de couches pour bébé, et une suggestion d’alternative intéressante : l’abonnement de couches.

Avantages du stockage de couches

Faire un stock de couches comporte certains bénéfices, qu’ils soient financiers ou pratiques. D’abord, cela permet de faire des économies en achetant des couches en lot, lors de promotions ou de soldes. En effet, le prix à l’unité des couches peut changer selon les marques, les formats et les saisons. En faisant un stock, on peut donc profiter de tarifs intéressants et réduire le coût total des couches.

A lire aussi : Quels sont les risques liés à la naissance du coccyx ?

Ensuite, le stock de couches permet de gagner du temps et du confort. On n’a pas besoin de se rendre souvent au magasin ou de commander en ligne des couches. Ainsi, on évite le stress de la rupture de stock ou du retard de livraison.

De plus, il est possible d’acheter ses couches par abonnement, sans passer par un service externe. Pour en savoir plus sur l’abonnement, rendez-vous sur le site dédié.

A lire en complément : Optimiser le sommeil avec un bébé : Guide pratique pour des nuits paisibles

Pourquoi stocker des couches n’est pas forcément une bonne solution ?

Malgré ces bénéfices, faire un stock de couches n’est pas sans désavantages. Il existe en effet plusieurs problèmes possibles liés au stockage de couches, qui peuvent remettre en question l’intérêt de cette pratique.

Le problème de la taille

L’un des principaux problèmes du stockage de couches est la difficulté de prévoir la bonne taille de bébé. En effet, les bébés grandissent et grossissent à des vitesses différentes, et il n’existe pas de norme universelle pour les tailles de couches. Il se peut donc que les couches achetées en avance soient trop petites ou trop grandes pour le bébé au moment de les utiliser. Cela peut provoquer des fuites, des irritations ou des inconforts pour le bébé, et une perte d’argent pour les parents.

Problème d’un trop grand stock

Un autre problème du stockage de couches est le risque de se retrouver avec un trop grand stock de couches. En effet, il est difficile de prévoir le nombre exact de couches dont on aura besoin, car cela dépend de plusieurs facteurs : la fréquence des changes, le temps d’apprentissage de la propreté ou la possibilité d’un deuxième enfant. Il se peut donc que l’on achète trop de couches et que l’on n’arrive pas à les écouler avant que le bébé n’en ait plus besoin. Cela peut représenter un gaspillage de ressources, d’espace et d’argent.

Une couche qui ne convient pas

Enfin, un dernier problème du stockage de couches est la chance de tomber sur une couche qui ne convient pas au bébé. En effet, les couches ne sont pas toutes de même qualité, et certaines peuvent être plus ou moins adaptées aux besoins et aux goûts du bébé. Par exemple, certaines couches peuvent causer des allergies, des rougeurs ou des érythèmes fessiers chez le bébé. D’autres peuvent être trop fines, trop épaisses, trop rigides ou trop parfumées.

Une alternative au stock : l’abonnement de couches

Si le stockage de couches pose des problèmes, il existe une autre solution : l’abonnement de couches. C’est un service qui livre des couches chez soi, selon les besoins et les envies du bébé et des parents. Avec l’abonnement de couches, on peut choisir et changer la taille, la quantité, la fréquence et la marque des couches. On peut aussi faire des économies grâce à des offres avantageuses. De plus, on peut gagner du temps et de la tranquillité, en ayant toujours des couches à disposition, sans se déplacer ni commander.

Partager :