Draisienne pour les tout-petits : tout ce que vous devez savoir

74
Partager :

Si vous êtes le parent d’un jeune enfant qui a envie d’apprendre à faire du vélo, mais que vous ne savez pas par où commencer, vous êtes au bon endroit. La plupart des parents commenceront par chercher les meilleurs tricycles. Bien qu’un tricycle puisse être une excellente solution pour un jeune enfant, une draisienne a ses propres avantages. Découvrons ce qu’est une draisienne et si c’est une bonne idée d’en offrir une à votre bébé.

Qu’est-ce qu’une draisienne ?

Une draisienne pour les tout petits est un vélo sans pédales. Il possède un cadre, une fourche, un guidon et des roues, mais pas de transmission. Pour avancer, les enfants poussent sur le sol avec leurs pieds.

A découvrir également : Achetez un calendrier de l'avent en bois pour un cadeau plus écologique

Les draisiennes n’ont pas de stabilisateurs (ou roues d’entraînement). Les enfants ont les pieds sur le sol, ce qui leur permet de développer leur équilibre et leur coordination sans avoir besoin de stabilisateurs. Lorsqu’ils sont confiants et prêts, ils peuvent alors passer aux pédales.

A lire également : Comment surmonter la peur ?

Quel est l’âge idéal pour commencer à utiliser une draisienne ?

Il est possible d’introduire une draisienne dés l’âge de 18 mois jusqu’à 2 ans. Il s’agit de la tranche d’âge moyenne à laquelle un enfant est prêt, sur le plan physique et du développement, à commencer à faire de la draisienne.

Mais si les enfants doivent être encouragés à commencer à faire de la draisienne le plus tôt possible, ils en profiteront même s’ils sont un peu plus âgés au départ.

Quel que soit l’âge de votre enfant, une draisienne est un excellent exercice et facilitera la transition vers le pédalage en améliorant son équilibre, sa coordination et sa force.

Le plus important est de vérifier que le vélo est de la bonne taille pour votre enfant, sinon cela retardera son développement cycliste et rendra l’apprentissage plus difficile.

Pourquoi choisir une draisienne ?

Les draisiennes sont faciles à utiliser

Les draisiennes sont légères, elles n’ont pas de pédales qui gênent et elles roulent facilement sur des surfaces inégales, ce qui signifie que vous pouvez les emmener (à peu près) partout.

Les tout-petits peuvent commencer à apprendre dès 18 mois, ce qui signifie qu’ils ont déjà la confiance et la plupart des compétences nécessaires pour faire de la draisienne lorsque le moment est venu de passer à autre chose.

Excellentes capacités motrices et développement physique

En plus d’apprendre à s’équilibrer, les enfants développent activement leur force, leur endurance et leur coordination lorsqu’ils font de la draisienne. Ils développent la force de leurs jambes, bien sûr, mais aussi celle de leurs muscles centraux.

La coordination nécessaire à la maîtrise d’une draisienne améliore la capacité des enfants à pratiquer de nombreux sports et activités physiques, tout en contribuant au développement de leur motricité fine.

Un moyen sûr d’apprendre à rouler

Conçues pour être utilisées à l’âge où les enfants auraient traditionnellement reçu un tricycle, puis des roues d’entraînement, les draisiennes offrent une alternative plus sûre et plus pratique. Ils sont beaucoup plus faciles à manœuvrer qu’un tricycle et risquent moins de basculer sur un sol irrégulier. Et comme les enfants ont les pieds sur le sol et se concentrent sur leur équilibre plutôt que d’essayer de pédaler, ils risquent beaucoup moins de tomber.

Les draisiennes rendent l’exercice amusant

Les draisiennes sont amusantes et les enfants adorent le sentiment de liberté, d’accomplissement et d’excitation qu’elles leur procurent. Ils donnent aux enfants une excellente raison de sortir et de jouer, qu’il s’agisse de rendre la promenade en famille plus amusante (et plus rapide) ou de se mêler aux autres enfants qui font de la draisienne au parc. Grâce à leur légèreté, ils peuvent rouler plus longtemps sans se fatiguer et même monter des côtes sans avoir à descendre et à pousser.

Pratique pour les adultes

Plus légères et plus compactes qu’un tricycle ou un vélo d’apprentissage à pédales, les draisiennes sont faciles à mettre dans la voiture ou à transporter lorsque les enfants sont fatigués. Ils permettent également aux tout-petits de se déplacer facilement sur le trottoir ou dans le parc, beaucoup plus rapidement qu’en marchant, mais toujours plus facilement qu’avec un vélo.

Confiance et indépendance

Il est étonnant de voir la confiance et la fierté qu’un jeune enfant peut ressentir en faisant du vélo. Il voudra que vous le regardiez encore et encore alors qu’il glisse dans les flaques d’eau ou qu’il fait des tours de piste.

Partager :